Bonjour

J’ai décidé d’arrêter.

D’arrêter ce blog.

 

Ce site ne sera plus en ligne à compter du 27 septembre 2020 car je ne renouvellerai pas mon abonnement à mon fournisseur d’accès.

 

J’ai eu beaucoup de plaisir à écrire sur ce blog.

J’ai pu m’exprimer sur tout ce qui me « chagrinait » dans la santé et son exercice.

La colère a longtemps guidé ma plume.

Colère de cet exercice médical de plus en plus difficile dans le respect des patients et des connaissances scientifiques.

Colère dans cette société qui se déshumanise toujours un peu plus chaque jour.

Aujourd’hui, même si rien ne s’est vraiment amélioré, je n’ai plus l’envie d’exprimer, toujours et encore souvent les même griefs.

Tout continue sans vraiment d’amélioration et même j’ai même le sentiment que les « choses » s’aggravent.

 

Mais cette colère a disparu et avec elle, l’envie de m’exprimer.

 

En fait, j’ai pris conscience que j’ai suivi les étapes d’une sorte de deuil de l’exercice humain mais utopique de la médecine. La découverte de la corruption de la médecine et des dysfonctionnements graves de l’exercice de celle-ci a été un choc. Cela a eu lieu il y a plus de 15 ans maintenant. Puis les étapes se sont succédées. Ce blog m’a permis de faire mon cheminement qui est sans doute terminé car arrivé à la phase d’acceptation.

 

J’accepte la réalité de l’exercice de la médecine aujourd’hui et que, sans doute, rien ni personne ne peuvent en faire changer le cours. Du moins sans un vraie révolution.

 

Merci à tous mes lecteurs.

Merci à tous ceux qui se sont exprimés dans les commentaires auxquels j’ai essayé de répondre le plus souvent.

 

La vie continue, sans l’existence de ce blog qui n’était, comme j’ai pu l’écrire, bien souvent, qu’un cri dans le désert.

 

Je souhaite à tous le meilleur pour l’avenir.

 

Dr Marc Gourmelon

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, je me sens étranger dans mon propre monde.

Cela ne veut pas dire que je serais sans doute mieux ailleurs, cela veut dire que je ne me reconnais pas dans les « gens » que je côtoie et dans le fonctionnement de notre société. Plus »

Bonjour

Comme je l’ai déjà écrit, une étude a montré que le patient français sortait de sa consultation médicale avec une ordonnance dans 91% des cas.

En effet, faire acte médical, c’est agir.call-to-action-social-media

C’est donc prescrire : des médicaments bien sur, mais aussi des bilans biologiques, des radiographies, mais aussi des actes de kinésithérapie etc.

Il ne faut pas oublier que quand la personne n’est pas malade, qu’aucun examen complémentaire n’est utile pour faire un diagnostic, il reste encore les dépistages car comme chacun sait, tout bien portant est un malade qui s’ignore et tout vivant est un mort en sursis. Plus »

J’ai quitté il y a peu la médecine de soin. Au bout de plus de 30 ans d’exercice, divers et varié, je n’ai plus envie de soigner ou du moins de soigner dans les conditions actuelles d’exercice.

Je voudrais dans les quelques billets qui vont suivre, vous livrer l’état de mes réflexions. Ce sont mes réflexions, mon analyse, mon ressenti, ce n’est en aucun cas, « la vérité », la « réalité » et donc ce que j’écris est critiquable. Plus »

Bonjour

Plus de 6 mois sans écrire le moindre billet.

La raison ?

Un blocage de mon site qui avait atteint la capacité maximale de la base de donnée. Pour régler ce problème, il fallait que je « mette les mains dans le moteur ».

main-de-mcanicien-avec-le-moteur-de-voiture-de-fixation-de-cl-50370023C’est à dire aller dans les « entrailles » informatiques de ce blog au niveau de l’hébergeur. J’ai donc, comme à mon habitude quand quelque chose m’ennuie à devoir faire, procrastiné. Et le temps a passé. Plus »

J’ai hésité un moment à « fêter » cet anniversaire . Surtout parce que je ne suis pas un adepte des anniversaires ( on prend un an de plus , doit-on le fêter ?) .

Cependant, cela me permet de faire le point . Plus »

Je travaille maintenant dans une structure publique avec d’autres confrères généralistes.

Aujourd’hui j’apprends par hasard qu’un « confrère » cardiologue est dans nos murs. J’apprécie beaucoup que les spécialistes d’organe viennent consulter dans nos locaux . Cela est un grand avantage pour les patients qui n’ont pas à se déplacer car géographiquement cela est très compliqué pour eux . Plus »

Bonjour à tous

Cela fait plus d’un mois que je n’ai rien écrit.

La précédente note concernait la fermeture de mon cabinet de médecine générale . Plus »